Stratégie payante pour Pailler-Competition-Esport à Watkins Glen

par | 09/05/2021 | iRacing, Lamborghini Challenge 2021

Présentation

Pour cette seconde manche, le Lamborghini Challenge by LSR posait ses valises à Watkins Glen, magnifique circuit automobile situé dans l’état de New-York. Ce circuit a un historique intéressant en ayant accueilli dans les années 80 la Formule 1, la NASCAR, mais aussi plus récemment le championnat IMSA WeaterTech.

Après le premier round à Road America, où Pailler-Compétition-Esport avait dominé toute la course, tous les concurrents les attendaient de pieds ferme pour une probable riposte en piste.

Pour rappel, Live-SimRacing a la chance d’être accompagné et entouré par des passionnés et personnalités connues dans le monde du Simracing, à savoir : Une Direction de course en direct par les talentueux pilotes Yannick Lapchin & Corentin Guinez, et une retransmission en direct sur YouTube par Scorpus TV.

Essais Libres

Cette séance d’essais a été animée, et les pilotes se sont déjà battus en piste pour tenter de sortir leur meilleur chrono ! Des temps relativement proches à tous les niveaux ! Cela signifie, sans doute, de belles batailles attendent probablement tous les concurrents !

A la fin de ces 25 minutes d’essais, Gaetan Anger (Pailler-Compétition-Esport) réussit à pointer en tête de cette session avec un chrono en 1:47:658, suivi d’Aymeric Blomme (VEC-Simracing) à 18 millième, et Jonathan Poulet (Pailler-Compétition-Esport) à 288 millième.

Retrouvez tous les chronos de cette séance d’essais libres ici

Qualifications

Dix minutes (ou 3 tours) sont accordées aux pilotes afin de se qualifier, et c’est Samuel Augsburger (MXS Racing) qui fait tomber le premier chrono de la session en 1:49:024, suivi directement par son co-équipier, Max La Barack (MXS Racing), en 1:49:024, mais Gaetan Anger (Pailler-Compétition-Esport) vient tout de suite mettre les choses au clair en s’adjugeant la première place provisoire en 1:47:657 … C’est rapide, très rapide !

Les 6 premiers du championnat se placent aux 6 première places provisoires de cette qualification, avec Jérémy Hoppe (VEC-SimRacing) à la 3ème place, et Joel Demonceau (Live-SimRacing Red) qui ferme la marche. A 3 minutes du terme, Jonathan Poulet (Pailler-Compétition-Esport Green) vole la pole provisoire a son coéquipier Gaetan Anger, avec un chrono en 1.47.597. Mais Gaëtan y répondra de suite en réalisant un magnifique 1.47.423.

Les deux dernières minutes décisives

En toute fin de qualifications, les positions se figent et Pailler-Compétition-Esport aligne ses voitures aux première loges, à l’exception de Thomas Anger qui aura sans doute échoué dans cet exercice avec une 11ème place. Aymeric Blomme (VEC-Simracing) signera le 4ème meilleur temps, Guillaume Blaimont (ART Arrows Racing Team) le 5ème temps, et Loic Rabier (les Zinzins du Bitume) se place à la 6ème position.

Derrière, tous les autres pilotes tentent d’améliorer et les chronos sont similaires à la séance d’essais libres. Une seconde sépare chaque groupe ! Comme à Road America, la grille se découpera probablement en 3 groupes.

Retrouvez tous les chronos de cette séance ici

Course

80 minutes de course, 60 litres de carburant au départ, une stratégie discutable, un setup fixe, un départ lancé … et 35 pilotes au Glen !

Une montée … Prévisible ?

Gaetan Anger (Pailler-Competition-Esport) en tant que leader, emmènera le peloton vers les feux verts (ndlr : le départ ne peut être lancé avant l’annonce des feux verts virtuels). Tout le monde est sur le qui-vive car on connait le Glen et ses dangers.

Le départ est lancé et la bagarre est tout de suite visible avec les pilotes de devant qui se décalent en 3 / 4 wide ! C’est chaud mais ça passe !

Malheureusement en milieu de peloton, une roue dans l’herbe pour Samuel Augsburger (MXS Racing), et le premier incident est déjà là. Pas mal de pilotes sont impliqués dans l’incident donc Thomas Robin (Live-SimRacing Blue), les pilotes des équipes de la VEC-Simracing, Scorpus E-sport, les GentlemenRacers et Live-SimRacing. Les pénalités vont tomber pour Samuel Augsburger avec 30 secondes, et 20 secondes pour Thomas Robin.

La montée arrive pour tous, la tête de course continue à se battre, Jérémy Hoppé (VEC-Simracing) s’est légèrement fait déstabiliser à la sortie du T1 et est plus lent que les concurrents, les autres tels que Guillaume Blaimont (ART Arrows Racing Team) et Loïc Rabier (les Zinzins du Bitume) sont à l’affut, ça accélère … les portes se referment, ça se touche, et c’est le drame pour la suite …

Énormément de pilotes du peloton sont impliqués dans ce Big One, une catastrophe pour pas mal de monde (+ de 13 pilotes). Towing obligatoire, réparations ne permettant pas de reprendre la course, la Direction de course analyse tout cela pour comprendre ce qu’il s’est passé, et probablement sanctionné les « impliqués ».

Devant, Aymeric Blomme (VEC-SimRacing) a réussi à se faufiler et a pris la troisième place de Stéphane Nikolajevic (Pailler-Compétition-Esport) dès le premier tour. Derrière, les pilotes tentent de suivre le rythme imposé par la tête de la course, tout en essayant probablement de conserver les pneus et le carburant.

Le peloton impacté

La grille a fortement été impactée et a été décimée suite à l’incident impliquant pas mal de voitures au T2, et les premiers retours au stand sont là pour nombre d’entre eux. On comprend assez vite que certains ne repartiront pas en piste, d’autres répartiront tant bien que mal en tentant de se remettre en piste et marquer, peut-être, quelques points suite à cette série d’abandon.

Les premières pénalités sont données et le rythme de course s’installe

Dès le deuxième tour, la voiture numéro 36 pilotée par Guillaume Blaimont (ART Arrows Racing Team) est pénalisée par la Direction de Course (Yannick Lapchin & Corentin Guinez) La sanction tombe, ce sera un Drive Through a réaliser endéans les 3 tours. Il devra céder sa belle 5ème place au profit de Joel Demonceau (Live-SimRacing Red). Ce dernier aura déjà gagné 3 places, ce qui s’annoncera très bien pour sa position finale au championnat.

Derrière, les plus rapides sont toujours en course et à l’affut de la moindre erreur … Thomas Anger (Pailler-Compétion-Esport) a gagné 3 places, Guillaume Essoltani (Alliance Simracing) garde son rythme, Ricardo Gomes (Gomes & Tavarez Racing) tient le rythme de sa 9ème place, Julien Vidot (ART Arrows Racing Team) qui a gagné 9 places et Pascal Paepen (Live-SimRacing Châtelet) qui est passé au travers du carton dé début de course avec un gain de 13 places !

Au 13ème tour, les leaders en bagarre commencent à rentrer dans le trafic, et Aymeric Blomme (VEC-Simracing) en fera les frais en touchant Frédéric Walraff (Live-SimRacing Blue) (ndlr : Une sanction sera donnée par la Direction de course).

Suite à cet incident, c’est Joel Demonceau (Live-SimRacing Red) qui en profitera pour récupérer la 4ème place.

Arrêts décisifs

Au 17ème tour, le leader décide de s’arrêter et confier la tête de la course à Jonathan Poulet (Pailler-Compétion-Esport). Tout le monde surveille cet arrêt afin de connaitre la stratégie choisie ! Gaetan Anger (Pailler-Compétion-Esport) ressortira à la 7ème place avec un arrêt en 1:03, et tout le monde comprend qu’un changement de pneus a été réalisé. On verra si cela paiera en fin de course ou non.

Trois pilotes de chez Pailler-Compétion-Esport sont sur un changement de pneus, et d’autres pilotes décident de tenter le coup ! C’est notamment le cas pour Aymeric Blomme (VEC-Simracing), Joel Demonceau (Live-SimRacing Red), et Thomas Anger (Pailler-Compétion-Esport). A la fin du 18ème tour, ce sont ces trois pilotes qui mèneront la course !

Au 20ème tour, c’est Joel Demonceau (Live-SimRacing Red) qui tient la première place de la course. Derrière, ça remonte fort ! Le changement de pneus est payant et ceux qui sont sur cette stratégie gagnent 1 seconde au tour.

Les bagarres continuent, et Ricardo Gomes (Gomes & Tavarrez Racing) se retrouve en bagarre avec Gaetan Anger (Pailler-Compétition-Esport) et Jérémy Hoppe (Vec-Simracing). Une bagarre où personne décide de lâcher ! C’est au tour de Jonathan Poulet (Pailler-Compétion-Esport) de suivre la même idée et entamer sa remontée sur la tête de course derrière son coéquipier.

Fin de course évidente mais tendue !

La bataille à distance est bel et bien là, sachant que le groupe de tête était sur une stratégie sans changement de pneus, et le groupe derrière avait décidé de les changer après 30 minutes de course.

Au 28ème tour, on comprend que la stratégie est plus que payante, lorsque Gaetan Anger (Pailler-Compétion-Esport) dépasse son frère Thomas pour la 3ème place. A ce moment, Joel Demonceau (Live-SimRacing Red) et Aymeric Blomme (VEC-Simracing) comprennent qu’ils perdront vite la tête de course, mais pourront toujours se battre pour se maintenir dans le haut du classement, et peut-être un podium. Stéphane Nikolajevic (Pailler-Compétion-Esport) est toujours coincé dans le trafic et ne profite pas encore assez de sa stratégie.

Au 30ème tour, Gaetan Anger (Pailler-Compétion-Esport) reprend la tête de la course et va devoir faire le gap pour s’assurer la victoire. Les autres tentent de suivre, sans risques, afin d’assurer leurs positions et marquer de gros points.

La fin de course aura été très animée, avec énormément de bagarres entre cinq pilotes ! A 10 minutes de la fin de course, à l’entame du 39ème tour, Aymeric Blomme (VEC-Simracing) commet l’irréparable et est contraint à l’abandon. Celui-ci, dont la voiture avait été abimée lors d’un contact avec un retardataire, aura lutté toute la course pour se maintenir en haut du classement.

Quelques minutes restantes, et Stéphane Nikolajevic (Pailler-Compétion-Esport) passe Thomas Anger (Pailler-Compétion-Esport) pour s’adjuger enfin la 3ème place. Derrière, Jérémy Hoppe (VEC-Simracing) et Joel Demonceau (Live-SimRacing Red) tentent de suivre et finir la course avec des pneus à l’agonie.

Au tour 44, il reste 3 minutes de course. Joel Demonceau (Live-SimRacing Red) a perdu le contact sur les leaders, et Jérémy Hoppe (VEC-Simracing) se rapproche dangereusement de Thomas Anger (Pailler-Compétion-Esport), mais perdra le contact avec le trafic en piste.

Après 1H20 de course, c’est Gaetan Anger (Pailler-Compétion-Esport) qui passera la ligne en tête de la course ! Victoire moins facile que la manche précédente puisque, sur ce circuit, tout s’est joué sur la stragérie de ravitaillement ! Jonathan Poulet et Stephane Nikolajevic (Pailler-Compétion-Esport) complèteront le podium.

Encore une fois merci à tous les participants de ce championnat !

Le tableau complet du résultat de course est disponible ici

Interview Top 3

Gaëtan Anger (Pailler-Competition-Esport) :

Moins à l’aise que sur Road America, circuit où je suis moins rapide. Difficile de faire le gap avec l’aspiration, mais on a réussi à faire le trou avec Jonathan. On avait choisi de changer les pneus et ensuite il fallait attaquer pour remonter sur la tête. Avec une seconde plus rapide, je me suis dit que c’était probablement le meilleur choix.

Jonathan Poulet (Pailler-Competition-Esport) :

La course s’est plutôt bien passée. Il fallait suivre Gaëtan tout le premier relais, et tenter de tenir le rythme. Lors de l’arrêt au pit, Gaëtan a su me sortir de l’aspiration et prendre son envol avec un pace de 2 / 3 dixièmes plus rapide que moi. Il fallait assurer la suite !

Stéphane Nikolajevic (Pailler-Competition-Esport) :

Honnêtement, j’ai douté sur la possibilité de remonter sur la tête de course. J’ai douté lors de mon arrêt en voyant le % restant sur les gommes, mais je savais que la piste allait encore monter en température et que les derniers tours seraient difficiles pour ceux n’ayant pas suivi cette stratégie. Dommage pour le contact d’Aymeric au dernier virage, mais je souhaite le meilleur à tous les pilotes pour la suite.

Galerie photos

Credits Photos : Rudy « Furygan » Lagneau
Skins LSR by Sirmika
Copyright Live-SimRacing.com

Replay

Vous souhaitez revoir la course ? La vidéo est disponible ci-dessous :

00:00 – Intro
10:00 – Le tour de Yan
17:00 – L’actu de Corentin Guinez
29:10 – Qualifications
47:40 – Course
02:20:10 – interview Podium
02:26:00 – Infos 24H Scorpus

Pin It on Pinterest