1. PRÉSENTATION

1.1 OBJECTIF ET ORGANISATION

Live-SimRacing annonce le CHAMPIONNAT FRANCOPHONE D’ENDURANCE 2024 (en abrégé CFE 2024). Il est destiné à promouvoir des courses d’endurance multi-catégories avec des équipages constitués de plusieurs pilotes sur la simulation iRacing.

Ce championnat est constitué d’un prologue et de cinq manches de durées variables, qui se déroulent du
12 Octobre 2024 au 11 Avril 2025.
(NB : ces dates peuvent être modifiées jusqu’ à 30 jours avant la course, en cas d’impératif)

Les signatures de Live-SimRacing.com (hébergeur) et de Racestart TV (diffuseur officiel) certifient une compétition sérieusement organisée, dans un esprit de fairplay et de bonne conduite.

Le Comité d’Organisation (CO) peut recruter temporairement d’autres organisateurs et des aides pour faciliter le bon fonctionnement du Championnat.
Le CO se charge du financement de la compétition et de choisir les partenaires qui peuvent aider à ce financement.

Le CO est constitué des membres suivants :

  • Yannick Lapchin
  • Gregory Bruart
  • Florian Denard
  • Didier Lapchin

1.2 LEXIQUE

Intervenants :
– Structure – Entité : équipe e-Sport pouvant regrouper plusieurs équipages
– Team manager ou TM : Responsable d’un ou de plusieurs équipages, qu’il soit pilote ou pas.
– Équipage : Ensemble des pilotes d’un même véhicule
– Commission de course ou CC : Ensemble d’arbitres volontaires et désignés par les structures engagées.
– Direction de course : Membres du comité d’organisation, chargé de retranscrire les décisions de la CC
– Pilote : Personne participant à la compétition et recrutée par un Team Manager au sein d’un équipage

1.3 MISE À JOUR

Le CO s’autorise si nécessaire à modifier des détails du présent règlement mais s’engage à en conserver l’esprit et l’objectif. Toute adaptation de celui-ci est communiquée à tous les participants sur le canal Discord « Info-Comm » de Live-SimRacing.

En s’inscrivant au championnat, le Team Manager ainsi que tous les pilotes qu’il engage déclarent avoir lu le présent règlement et l’accepter.

1.4 UTILISATION DES DONNÉES

L’organisation utilise les informations recueillies sur les formulaires d’inscription pour le championnat et pour communiquer avec les Team Manager et les pilotes.

Le Team manager et les pilotes qu’il recrute acceptent que l’organisation publie les informations suivantes dans le cadre de publications liées au championnat (Actualité, Réseaux Sociaux …) :

  • Nationalité de l’équipage et des pilotes
  • Nom de l’équipage
  • Nom et Prénom des pilotes appartenant à l’équipage
  • L’adresse du site web de l’équipage
  • Coordonnées des réseaux sociaux de l’équipage.
2. LICENCES DES PILOTES

Le CO du CFE gère la validation des pilotes qui participent à ses éditions, à l’aide de licences.
En début de Championnat chaque pilote reçoit une licence qui comporte 10 points (10 PdL).
Le nombre de point de licence est affecté par les incidents où la responsabilité du pilote est engagée (CF Paragraphe 12.4)
La gestion des PdL est entièrement réalisée par le CO.
Tout pilote ne possédant plus de PdL est suspendu jusqu’ à la fin de la saison avec effet immédiat.
Par ailleurs, le pilote est interdit de Championnat CFE la saison suivante.

3. PROLOGUE

Le but du prologue est de permettre aux équipages et à l’organisation de vérifier que les procédures sont correctes, comprises et admises par l’ensemble des intervenants.

La participation au prologue, même si elle n’apporte pas de point ni de pénalité, est donc vivement conseillée.

4. CATÉGORIES ET VOITURES ÉLIGIBLES

CATÉGORIE GTP: 

  • BMW M Hybrid V8
  • Cadillac V-Series R GTP
  • Acura ARX06 GTP
  • Porsche 963 GTP

CATÉGORIE GTD :

  • Ferrari 296 GT3
  • Lamborghini GT3
  • Audi R8 GT3
  • Mercedes AMG GT3
  • Porsche GT3R
  • BMW M4 GT3
  • Chevrolet Corvette Z06 GT3.R
  • Ford Mustang GT3

NB 1 : la liste des voitures de chaque catégorie peut être modifiée jusqu’ au 30/09/2024 par les organisateurs en cas de mise à disposition de nouvelles voitures par iRacing.


NB 2 : Si le 20/09 une catégorie GTP ou GTD compte moins de 10 équipages inscrits, les TM concernés sont consultés pour décider du maintien ou de la dissolution de la catégorie. En cas de dissolution, les TM peuvent inscrire leur voiture dans une autre catégorie.

5. CALENDRIER ET HORAIRES
  • PROLOGUE – SAMEDI 12/10/2024 – Spa (Grand Prix) 4 heures 
  • MANCHE 1 – SAMEDI 02/11/2024 – Mugello (Grand Prix) 6 heures
  • MANCHE 2 – SAMEDI 11/01/2025 – Nurburgring (BES-WEC) 4 heures
  • MANCHE 3 – SAMEDI 08/02/2025 – Silverstone (Grand Prix) 6 heures
  • MANCHE 4 – SAMEDI 08/03/2025 – Portimao (Grand Prix) 4 heures
  • MANCHE 5 – SAMEDI 12/04/2025 – Monza (Grand Prix) 6 heures


Horaire des préqualifs, la semaine qui précède chaque manche et le prologue :

  • Preq 1 Dimanche 19h-20h

  • Preq 2 Dimanche 21h-22h

  • Preq 3 Lundi 21h-22h

  • Preq 4 Mardi 21h-22h

  • Preq 5 Mercredi 21h-22h

  • Preq 6 Jeudi 21h-22h

Horaire des courses : SPLIT 1 ou unique

  • 12h00 : Essais Libres (60 min)
  • 13h00 : Qualifications – Mode Open (40 min – 15 min par catégorie)
  • 13h40 : Briefing
  • 13h50 : Warmup
  • 14h00 : Course 

Horaire des courses : SPLIT 2 éventuel 

  • 12h10 : Essais Libres (50 min)
  • 13h00 : Qualifications – Mode Open (40 min – 15 min par catégorie si 2 catégories)
  • 13h40 : Briefing
  • 13h50 : Warmup 
  • 14h10 : Course 

NB : Fuseau horaire de Paris, Bruxelles…

6. EQUIPAGES

6.1 INSCRIPTIONS

  • L’inscription de l’ équipage doit être réalisée par le Team Manager à l’aide du formulaire :  https://cfe.live-simracing.com/Saisie_Equipage.php
  • Les inscriptions sont prises en compte du 29 juin 2024 au  4 Avril 2025 (hors périodes de pause, voir 6.3)
  • Un équipage est constitué par un team manager (TM) qui inscrit la voiture dans l’une des catégories GTP ou GTD. Le choix de la catégorie, marque, modèle ne peut être modifié en cours de saison. Un team Manager peut inscrire plusieurs voitures
  • Lors de l’inscription le TM s’acquitte d’une caution de 30 euros par voiture qu’il engage. (conditions de restitution paragraphe 8).
  • Le TM est responsable de l’embauche des pilotes de son équipage. 
  • Un équipage est composé de 2 à 4 pilotes, ce chiffre ne pouvant jamais être dépassé.
  • En GTD, chaque pilote, lors de son inscription ou de son transfert, doit avoir un iRating minimum de 1500 et une licence B4.00 au moins  dans le jeu. 
  • En GTP, chaque pilote, lors de son inscription ou de son transfert, doit avoir un iRating minimum de 2800 et une licence B4.00 au moins dans le jeu. 
  • Une fois le championnat démarré, l’iRating d’un pilote rejoignant un équipage déjà constitué ne doit pas dépasser 120 % du meilleur iRating de cet équipage. (règle d’homogénéité)

6.2 TRANSFERTS – INSCRIPTIONS SUPPLÉMENTAIRES

  • Pour recevoir un nouveau pilote, un équipage doit avoir au moins une place libre
  • Un team manager peut licencier un pilote pour libérer de la place
  • Un pilote licencié d’un équipage ne peut y retourner 
  • Il est interdit de remplacer plus de 2 pilotes entre chaque manche 
  • Les Team Managers  ayant engagé une voiture au moins reçoivent un lien vers un formulaire pour gérer leur demandes de modifications d’ équipage. Aucune demande ne sera acceptée en dehors de l’utilisation de ce formulaire : https://cfe.live-simracing.com/Saisie_Mouvements.php

  • Tout pilote qui change d’ équipage doit être licencié par l’ équipe cédante, puis réinscrit au championnat par le team manager  de l’ équipage destinataire

  • Les pilotes dont l’iRating dépasse 6000 ne sont pas transférables

  • Les transferts doivent répondre aux exigences des voitures autorisées au niveau de l’ iRating, du safety rating et de la règle d’homogénéité (cf 6.1)

  • Les demandes de licenciement ou d’inscription d’un pilote ne seront examinées par le CO qu’ en dehors des périodes de pause (CF paragraphe suivant)

6.3 PAUSE DE LA GESTION DES ÉQUIPAGES

Pour des raisons techniques (gestion informatique), les équipages sont figés de la veille de la première pré qualification au lendemain de la course, inclus, et ceci pour toutes les manches et le prologue.
Les licenciements ou d’inscription de pilotes ne sont pas réalisé pendant ces périodes de pause technique

7. NUMÉROTATION ET NOMMAGE DES ÉQUIPAGES

Les numéros de voiture peuvent être choisis par les TM avant la fin des inscriptions selon le principe du “premier arrivé, premier servi.”

  • De 2 à 99 pour les GTP 
  • De 100 à 999  pour les GTD

Pour éviter tout risque d’ erreur d’engagement, lors des préqualifications ou lors de la course, il est de la responsabilité du TM de correctement configurer dans le jeu les pilotes autorisés à rejoindre son équipage.
De même, il est de la responsabilité du TM de correctement numéroter sa voiture, et de la nommer correctement (CF FAQ). Des pénalités pourront être appliquées en cas de manquement.

8. CAUTION

8.1 OBJECTIFS

Fidéliser les équipages, lutter contre l’absentéisme en fin de championnat.

8.2 MODE D’EMPLOI

Disponible dans la FAQ

8.3 DÉPÔT

Les TM des équipages inscrits et validés par le CO doivent déposer une caution de 30 euros pour que leur inscription soit validée.

8.4 DATE LIMITE

Le paiement de la caution doit être réalisé dans les 72H qui suivent la validation de l’équipage par le CO.

8.5 GARANTIES

Toutes les transactions sont réalisées en totale transparence.

En aucun cas, le CO ne dispose des cautions pour son usage propre ou celui du fonctionnement du Championnat.

Si le Championnat ne peut aller à son terme, les cautions sont intégralement restituées à tous les équipages en ayant versé.

8.6 CONDITIONS DE RESTITUTION

  • A partir de son admission, toutes les manches sont réalisées par l’équipage : restitution intégrale de la caution
  • A partir de son admission, une manche n’a pas été réalisée par l’équipage : restitution de la moitié de la caution
  • Autres cas : pas de restitution de la caution

NB1 : La caution est restituée aux équipages qui renoncent à participer au championnat avant la première course.

NB2 : Une manche est considérée comme réalisée à partir du moment où l’ équipage est autorisé à prendre le départ de la course (voir chapitre 10.1) et se situe sur la feuille de résultats iRacing 

8.7 MODALITÉS DE RESTITUTION

A la fin du championnat, le CO transfère (via paypal) les sommes à restituer aux TM concernés.

L’argent non restitué est utilisé par le CO pour la constitution de lots distribués équitablement aux vainqueurs des catégories.

9. SPECIFICITES REGLEMENTAIRES
  • Au moins deux pilotes doivent être préqualifiés pour que l’ équipage soit accepté en course.
  • Les conditions météo de la course sont communiquées par le CO au moins 3 jours avant celle-ci.
  • Chaque équipage est libre de construire et d’utiliser ses propres setups. 
  • La Balance de Performance utilisée est celle du jeu, à la date de l’épreuve.
  • Les réservoirs sont réglés à 100% de leur capacité.
  • Les dommages sont activés.
  • Il n’y a pas de fast repair. (excepté 1 seul pour le prologue)
  • En préqualifs, practice et qualification, le nombre d’incidents est illimité.
  • Les départs se font selon une procédure décrite en briefing
  • En course, pour favoriser la propreté en piste, le nombre d’incidents avant drive-through est de 7 par heure de course, puis tous les 7 incidents supplémentaires. (Les drive-through indiqués par la RD sont cumulés avec ceux indiquées par le jeu)
  • Drapeaux bleus : En course, ils sont indicatifs, uniquement. En qualifications, la voiture sous drapeau bleu ne doit pas gêner la voiture qu’elle précède.
  • En cas de stop n go indiqué par la RD, il est du ressort de l’ équipage de vérifier qu’aucune intervention des mécaniciens n’est programmée qui risque de rallonger la durée de la pénalité.
10. DÉROULEMENT D'UNE MANCHE

10.1 PRÉ QUALIFICATIONS :

10.1.1 Principe
Pour chaque manche, les pré-qualifications ont pour but de vérifier que les pilotes ont une bonne connaissance du circuit et qu’ils sont capables de rouler en condition de trafic en course.
Dans le cas ou plus de 60 équipages sont admissibles en course, le pré-qualifications permettent d’ établir quels équipages seront dirigés vers le split 1 et ceux dirigés vers le split 2.

10.1.2 Modalités
Dans la semaine qui précède chaque course, des serveurs de  pré- qualifications sont ouverts aux horaires indiqués en paragraphe 5. Les conditions de ces serveurs sont fixes et identiques.
Ces serveurs proposent 45 minutes de regroupement (practice) puis 15 minutes de chronométrage (qualifs en mode alone)
Chaque pilote voulant prendre part à la course doit réaliser au moins 3 tours valides sur 4 possibles, lors du chronométrage, en utilisant en individuel la marque et la catégorie de voiture de son équipage.
(la numérotation ou le skin n’a pas d’importance, le pilote est repéré par son id iRacing)
Pour que la pré-qualification soit validée, le chrono moyen doit être inférieur à 105% du meilleur chrono de sa catégorie
Chaque pilote peut se préqualifier autant de fois qu’il le désire, la meilleure de ses pré-qualifications est retenue.

10.1.3 Interclassement des équipages
Dans le cas ou plus de 60 équipages sont pré-qualifiés, les chronos moyens des deux meilleurs pilotes de l’ équipage sont pris en compte pour l’interclassement qui détermine la répartition des équipages dans les splits.

10.1.4 Contraintes

  • Un équipage n’ayant préqualifié aucun ou un seul pilote n’est pas autorisé à prendre le départ de la course.
  • Tout pilote non préqualifié engagé sur la course disqualifie son équipage

10.1.5 Répartition éventuelle des splits
Un seul split est ouvert, si 60 équipages ou moins se pré-qualifient, quel que soit le nombre d’ équipage dans chaque catégorie.
Si plus de 60 équipages sont préqualifiés les seuils suivants sont appliqués :

GTP
– De 1 à 25 : tous en split 1
– De 25 à 30 : 15 en split 1, les autres en split 2
– Au delà de 30 : répartition moitié moitié des GTP dans les deux splits
GTD
– De 1 à 35 : tous en split 1
– De 35 à 40 : 20 en split 1, les autres en split 2
– Au delà de 40 : répartition moitié moitié des GTD dans les deux splits
NB : un 3eme split n’est pas envisagé au-delà de 120 équipages.

10.1.6 Communication
Si nécessaire, la répartition des équipages entre le Split 1 et le Split 2 est indiquée par le CO le vendredi,  veille de la course.

10.1.7 Serveurs
Les horaires des serveurs sont indiqués dans le paragraphe 5.
L’ éventuel split 2 n’est jamais arbitré.

10.2 JOUR DE COURSE

10.2.1  Practice
60 minutes d’entraînement sont disponibles pour l’ensemble des équipages préqualifiés pour prendre connaissance des conditions de course, et faire les vérifications de fonctionnement de leurs configuration avant le début des qualifications

10.2.3 Qualifications

  • Open Qualifs GTD 15 minutes, de 13h03 à 13h18
  • Open Qualifs GTP  : 15 minutes, de 13h23 à 13h38

En cas de mono catégorie : Open qualifs de 13h00 à 13h40

10.2.3  Briefing

Le briefing est effectué pendant le début du warmup.
Toutefois, les voitures n’ont pas le droit d’entrer en piste tant que le briefing n’est pas terminé, sous peine de pénalité
Il est réalisé sur le canal discord vocal “Briefing” de Live-simracing

10.2.4  Warmup

La piste est ouverte pour warmup à l’annonce du CO. Dernière vérification technique pour les équipages


10.2.5 Course :

Le Comité d’organisation peut interdire en direct à un équipage ou un pilote de rouler si un pilote est jugé dangereux pour ses adversaires. (problème technique, agressivité, niveau insuffisant…)

En cas de problème technique au niveau de l’organisation, le CO peut décider de relancer ou re-planifier une épreuve. Cette décision est du seul ressort du CO

11. CLASSEMENTS

Aucun classement individuel des pilotes n’est réalisé par l’organisation.

3 classements d’ équipages sont établis :
GTP
GTD
GTD AM

11.1 BARÈME POUR CHAQUE MANCHE :

Split unique ou Split 1 : 200, 160, 128, 104, 88, 76, 68, 62, 56, 52, 48, 44, 40, 36, 32, 28, 24, 20, 17, 15, 13, 11, 9, 7, 5, 3 , 1
Split 2 éventuel : 33, 30, 27, 25, 23, 21, 19, 18, 16, 14, 12, 10, 8, 6, 4, 2
(les points attribués à un équipage dans le classement GTD AM sont les mêmes que ceux qui lui sont attribués dans le classement GTD)

11.2 DETERMINATION DES EQUIPAGES GTD AM

Tout équipage GTD dont aucun pilote ne dépasse 2.9k lors de son embauche est considéré comme amateur, apparaissant dans 2 classements : GTD et GTD AM
Sitot qu’ un pilote de plus de 2.9K est embauché dans un équipage (même pour une seule manche), l’équipage n’est plus considéré comme amateur et n’apparait plus que dans le classement GTD, jusqu’ à la fin du Championnat.

11.3 NOTES SUPPLEMENTAIRES

Préambule : Le CO n’est pas en mesure de contrôler si les comptes sont des comptes principaux ou secondaires

Chacun des 2 pilotes les plus rapides ayant préqualifié la voiture doit réaliser au moins 20% du nombre de tours de l’ équipage lors de la course. Dans le cas contraire, les points de classement sont divisés par 2, arrondis à l’unité supérieure.
Si un pilote réalise plus de 66% du nombre de tours de l’équipage, les points de classement sont divisés par 2, arrondis à l’unité supérieure. (calculette en annexe)
Tout équipage ne réalisant pas 80% du nombre de tours du leader de sa catégorie et de son split ne marque pas de points.
Si un seul pilote participe à la course, l’ équipage est disqualifié de l’épreuve.
Si un pilote non pré-qualifié prend le volant sur le serveur de course, l’ équipage est disqualifié de l’épreuve.
Les ex aequo au classement général sont départagés selon la méthode indiquée en annexe.

12. ARBITRAGE

12.1 COMMISSION DE COURSE
Une commission de course (CC) est mise en place pour le split 1 uniquement, si au moins 4 arbitres de structures différentes se portent volontaires pour la manche, auprès du Comité d’ Organisation (CO).
Un volontaire peut faire partie d’un équipage pour lequel il ne roule pas durant cette manche.
Le CO ne fait pas appel à candidature, c’est aux équipages concurrents de s’organiser pour lui proposer des arbitres.

12.1.1 : Mise en place :
Les arbitres volontaires doivent se faire connaître auprès du CO (Canal discord Live Simracing dédié “Organisation_Arbitres”) au moins une semaine avant la course à arbitrer.
Les volontaires s’engagent à arbitrer la totalité de l’ épreuve. (des qualifications jusqu’ à la fin de la course)
Si c’est leur première participation à la CC, le CO les informe sur le fonctionnement au moins 48 heures avant la course (discord)
2 arbitres ne peuvent faire partie de la même structure.
Si plus de 7 arbitres se portent volontaires, le CO désigne les 7 arbitres retenus.
(priorité aux arbitres ayant déjà officié)
Un arbitre ne peut juger un incident ou figure une ou plusieurs voitures de sa structure.
Le CO invite les arbitres retenus dans le canal discord de “Direction de course”
Le CO s’occupe de la retranscription des pénalités indiquées par les arbitres

12.1.2 Outils :
La CC peut scruter les sessions :
– A l’aide des outils du jeu (replay, focus on crash…)
– A l’aide d’un outil logiciel de remontée des incidents. (ioverlay, ATVO ou autre)
– A l’aide des remontées (reports) des concurrent à travers l’outils discord (BOT)

12.1.3 Contestations :
Les pénalités infligées par la CC ne peuvent être contestées. 

12.1.4 Limites du BOT
Un équipage dont deux reports ont été jugés « sans suite » par les commissaires perd le droit d’examen en cas de tout nouveau report de sa part pour cette manche.

12.2 MODALITÉS TECHNIQUES
Chaque équipage dispose d’un canal texte Discord permettant de communiquer avec la CC par le biais d’un logiciel (BOT).
En outre, les participants peuvent signaler des incidents, des difficultés techniques ou des comportements inadaptés à l’aide du BOT.
NB Toute autre communication que celle du BOT ne sera pas lue

12.3 REMONTÉES D’INCIDENTS

12.3.1 Constatation par les commissaires

Les incidents sont constatés par les arbitres en visuel, ou à l’aide de logiciels de surveillance.

12.3.2 Réclamation par les équipages :

La commission de course ne peut observer toutes les irrégularités. En conséquence, en session de course, un équipage peut signaler ce qui lui semble être une infraction ou un problème technique.
Un report doit être réalisé par un équipage dans son propre canal d’équipage en utilisant le BOT discord de la manière suivante : (voir FAQ)

  • Écriture de la commande ?report
  • Numéro des voitures impliquées (ex : #100 – #200)
  • Timestamp (voir la FAQ)
  • Bref descriptif

Un incident doit être signalé dans les 30 minutes suivant les faits. Au-delà, celui-ci n’est pas pris en compte par la CC.

12.4 BARÈME DES SANCTIONS

12.4.1 Non respect réglementaire :

NB : Si la sanction n’est pas décrite dans le règlement, elle est définie par le Comité d’ Organisation.

Skins et identification de l’ équipage
– Contenus pornographiques, racistes, injurieux, xénophobes, religieux et politiques : disqualification de l’ équipage

Préqualifications :
– Erreur de type ou marque de voiture : Série non prise en compte
– Chrono supérieur à 105% du meilleur chrono de sa catégorie : Série non prise en compte
– Un équipage n’ayant préqualifié aucun ou un seul pilote n’est pas autorisé à prendre le départ de la course.

Qualifications :
– Gêne pour un adversaire à  incidence faible : avertissement // Points de licence -1
– Gêne pour un adversaire à  incidence forte : Drive Through // Points de licence -2
– Manœuvre de conduite illégale (chauffe etc…) : Drive Through // Points de licence -1
– Usage illégal de la touche ESC : Points de licence -1
– Non respect des ordres des admins : Points de licence -1

Course :
– Non respect de la procédure de départ à  incidence faible : Drive Through // Points de licence -2
– Non respect de la procédure de départ à  incidence forte : Stop N Go 20 secondes // Points de licence -4
– Plus de 2 réclamations (reports) sans fondement : Perte du droit de report
– Comportement antisportif sans contact (trajectoire ou allure inhabituelle ou surprenante) : Drive Through // Points de licence -2
– Comportement antisportif sans contact (récidive) : Stop N Go 20 secondes // Points de licence -4

Classement :
– L’ équipage ne marque que la moitié des points (arrondis à l’unité supérieure) si :
    – Un des pilotes a réalisé plus de 66% du nombre de tours de l’ équipage.
    – En cas de manche splittée, un pilote dont les chronos ont été pris en compte pour l’interclassement réalise      moins de 20% du nombre de tours de l’ équipage en course.
– L’ équipage est disqualifié si un pilote non préqualifié prend le volant. // Points de licence -4

Sur tout média mis à disposition par le CO :
Bannissement définitif de l’ équipage du championnat en cas de :
– Propos ou écrits pornographiques, racistes, injurieux, xénophobes, discriminatoires, religieux ou politiques
– Mise en cause de l’organisation, des membres de la commission ou de tout partenaire de l’organisation

12.4.2 Incidents de course :

Les incidents de course ne donnent lieu à des sanctions que si la commission de course est mise en place.
Un barème est mis à la disposition des arbitres à titre indicatif. Il est disponible dans les annexes

12.5 COMMUNICATION DE LA COMMISSION DE COURSE

Un tableau public de tous les incidents (reçus, en cours d’analyse ou traités), mis à jour en permanence, est mis à disposition des équipages, des diffuseurs et du public.
Les pénalités infligées par la CC sont indiquées aux pilotes par le jeu.

12.6 DISCORD :
Le canal « fan-zone » est fermé pendant la session de course.
Pendant ou après la course, tout comportement déplacé sur les médias gérés par le CO envers un équipage, l’organisation ou la commission de course est pénalisé selon la gravité des faits.
Cette pénalité peut aller de l’avertissement à l’exclusion de la course et même, dans les cas les plus graves, jusqu’ à l’exclusion du championnat.

12.7 INCIDENTS EN FIN DE COURSE

Dans le cas d’un incident lors des derniers tours de course, ne laissant pas le temps nécessaire à la CC de statuer et d’appliquer la pénalité, celle-ci est ajoutée au temps final de course de la voiture concernée, selon le barème suivant : 

  • drive through = 30 secondes
  • stop n go 10 sec = 50 secondes
  • stop n go sec = 70 secondes

De ce fait, le classement de course publié par iRacing ne peut être considéré comme résultat de l’épreuve. Le classement définitif de l’ épreuve n’est  communiqué qu’ après prise en compte des pénalités reportées. Seul le classement établi par le CO est considéré comme document officiel.

13. COMPORTEMENTS ATTENDUS

Pré-qualifications
Ne pas utiliser le tchat pendant la période de chronométrage

Qualifications 

  • N’entrer en piste que lorsque l’admin autorise la catégorie.
  • Terminer sa séance lorsque l’admin en donne l’ordre
  • Être conscient de son environnement. Toute équipe qui interfère avec les tours de qualification d’une autre équipe de quelque manière que ce soit, peut être pénalisée si l’incident est observé ou signalé à la Direction de course.
  • Lors du tour de lancement ou de rentrée aux stands, une vitesse minimum de 60 km/h est requise. Dans la voix de stands, le pilote doit se tenir à la vitesse du limiteur, exceptée aux abords de son box, lors de son arrêt ou de son redémarrage.
  • Tout type d’exploitation d’iRacing (brake drag etc.) qui ne reflète pas un esprit réaliste peut-être sanctionné par la commission de course.
  • L’usage de la touche « Escape » ou « Shift R » est interdit en dehors des stands, sauf en cas d’abandon des qualifications.
  • Il n’est pas autorisé de s’arrêter en dehors de son box.

Briefing
Participer au briefing discord si l’on prend le départ de la course.
Y couper son micro, sauf si l’admin invite à poser des questions.

Course

D’une manière générale, avoir un comportement exemplaire et responsable, éviter les manœuvres nuisant au plaisir des participants et à  la qualité du spectacle.

  • Au départ, respecter la procédure et les indications données par le CO lors du briefing. 
  • Dans les premiers tours, éviter pour soi même et pour les adversaires de prendre trop de risque
  • En cas de drapeau jaune, ralentir de manière sensible en tachant de ne pas surprendre les voitures qui suivent.
  • Les drapeaux bleus ne sont qu’indicatifs. Éviter toutefois de mettre en danger un pilote qui prend un tour.
  • Dépassements inter catégorie :
    – La GTD doit conserver une allure et une trajectoire habituelle, tant que la GTP n’est pas arrivée à sa hauteur
    – La GTP est considérée comme responsable en cas de contact lors du dépassement si la GTD a conservé une trajectoire et une allure habituelle.
  • Retour en piste : Ne pas forcer un adversaire à modifier son allure ou sa trajectoire pour éviter un retour en piste
  • Tenue des freins : Bloquer les roues en cas de perte de contrôle de votre véhicule et rester immobile tant que des véhicules arrivent, et ce, quelque soit l’emplacement
  • Entrée aux stands : la trajectoire et le rythme ne doivent pas surprendre les voitures qui suivent.
  • Fin de course : Ne pas avoir un comportement erratique sur la piste, ne pas empêcher les équipages qui le désirent de se mettre en formation d’ équipe

En dehors de la piste 
Pilotes, team managers et responsables de structure doivent respecter les adversaires, les arbitres, l’organisation et les partenaires (diffuseurs, sponsors, spectateurs)
La qualité d’un Championnat tient pour beaucoup du fair play et de la convivialité qui s’en dégage.

14. COMMUNICATIONS
  • Tous les concurrents inscrits sont inclus, pour la durée du championnat uniquement, sur le site internet Live-Simracing : https://www.live-simracing.com
  • Toutes les communications de l’organisateur avec les concurrents se font par le canal officiel du Discord
    Live -Simracing.
  • L’organisateur n’assume aucune responsabilité en cas de non-livraison due à des perturbations techniques (mailbox plein, désactivé, ou courrier catalogué comme spam, entre autres).
  • Pendant le championnat, il est obligatoire d’utiliser DISCORD pour se connecter au serveur Live-SimRacing. Les concurrents peuvent s’informer et écrire dans les canaux dédiés au championnat. Dans la phase de briefing qui précède chaque course, il est obligatoire de se connecter au chat vocal.
15. ANNEXES

15.1 : EX AEQUOS

Si deux équipes ou plus terminent la saison avec le même nombre de points, la meilleure place du championnat est attribuée à :

  • L’ équipe avec le plus grand nombre de victoires.
  • Si le nombre de premières places est le même, l’équipe avec le plus grand nombre de deuxièmes places et ainsi de suite jusqu’à ce qu’un vainqueur émerge.
  • En cas d’égalité supplémentaire, le temps au tour le plus rapide de toutes les courses communes est combiné pour les deux équipages. L’équipage avec le temps total le plus bas lorsque tous les temps au tour les plus rapides sont combinés, l’emporte.
  • En cas d’ égalité supplémentaire, l’ équipage engagé le premier l’emporte.

15.2 : DURÉE MAXIMALE DE PILOTAGE
La vérification réalisée par le CO est la suivante :

  • Le CO regarde le nombre de tours réalisés par la voiture à la fin de la course (exemple 112).
  • On calcule le nombre de tours maximum que doit réaliser un pilote pour cette voiture (66% x 112 = 73,92 tours)
  • Si nécessaire, on arrondit le résultat obtenu à l’unité inférieure puis on ajoute 1.

Si un pilote de l’équipage dépasse cette limite, le nombre de points marqués par l’équipage pour cette course est divisé par 2. (dans notre exemple : 74 tours ou moins : OK… 75 tours ou plus : pénalité)
Pour vos calculs, vous pouvez utiliser la Calculette

15.3 : MISE À L’ÉPREUVE
Si le CO estime qu’un équipage risque d’être dangereux pour les autres concurrents, il met en place une « mise à l’épreuve » pour cet équipage. Les modalités de cette mise à l’épreuve sont à la discrétion du CO, et rendues publiques. La participation à l’épreuve suivante est validée ou pas par le CO suite à la réalisation de cette mise à l’épreuve.

15.4 : MODE D’EMPLOI
Le mode d’emploi pour les diverses manipulations à réaliser dans le jeu ainsi que pour le paiement de la caution ou l’utilisation du BOT de report est disponible dans la FAQ.

15.5 : BARÈME INDICATIF A L’USAGE DES ARBITRES
Dans un premier temps est évalué si un incident est de type :

– malveillance (gravité 5)

– prise de risque excessive (gravité 4)

– incompétence, manque de savoir faire ou de sang-froid. (gravité 3)

– ratage, manque de concentration (gravité 2)

– incompréhension (gravité 1)

 

Ensuite, on considère les facteurs aggravants :

– dégâts directs ou indirects pour plusieurs adversaires : +5

– dégâts importants de l’ adversaire : +3

– dégâts légers de l’adversaire : +2

– sortie de piste sans dégât apparent de l’adversaire : +1

– bataille sans intérêt au classement +1

– premiers tours, où l’enjeu est faible : +1

– sous drapeau jaune (suraccident) : +3

– récidive : +3
– état de la voiture contraire à la sécurité : +3

 

Enfin les facteurs minorants :
– situation d’ évitement : -2

– la victime est coupable en partie de l’incident : -2

– rendu de position -1

– abandon du responsable : -3

NB : un problème technique n’est pas un facteur minorant

 

Le barème de pénalité est alors fonction de nombre de points total notés pour l’incident  :

  • 0 : Fait de course
  • 1 ou 2 : Avertissement // Points de licence -1
  • 3 ou 4 : Drive Through // Points de licence -2
  • 5 : Stop N Go 10 secondes // Points de licence -3
  • 6 : Stop N Go 20 secondes // Points de licence -3
  • 7 : Stop N Go 45 secondes // Points de licence -4
  • 8 : Stop N Go 90 secondes // Points de licence -4
  • >8 : DSQ de l’ équipage // Points de licence -5