24H00 Nordschleife : P3 et P5 pour les équipages LSR !

par | 28/04/2021 | Endurance, iRacing, Team

Belle performance pour nos équipages Endurance engagés en Audi RS3 LMS (TCR)  pour les 24H00 du Nordschleife durant ce week-end du 24-25/04/2021.

La Team Black composée de Joel Demonceau, Jean-Charles Chaveneaud, Cyril Thomas, et Hadrien Le Bouar termine à la 3ème place de leur catégorie du split 4.

Joel Demonceau :
“Après avoir galéré pour trouver des volontaires pour ces 24h, finalement on est nombreux pour les faire. Chacun sait commun s’est déroulé la formation des équipes, on ne va pas revenir là-dessus. Chacun sait aussi que c’est Jean-Charles qui s’y colle pour le départ, il aime ça :smile: et donc le voilà embarqué dans la qualif. Loin des meilleurs chronos, il se hisse à la 8ème position (sur 14 TCR) car de nombreux pilotes ne sont pas classés… mais vu les temps, on se dit qu’on va prendre une belle raclée… et effectivement le premier relais nous a vu perdre 4 places supplémentaires, le 13eme étant assez loin derrière, le 14ème ayant abandonné. Très vite on s’est rendu compte que les premiers certes plus rapides n’effectuaient que des relais de 9 tours tandis que nous 10, ce qui nous a permis de remonter petit à petit. Je pense que certaines équipes ont modifié cela par la suite et donc roulaient plus lentement pour économiser l’essence. Après mon relais correct, c’est Hadrien qui prend le volant et là une petite frayeur, un tête à queue dans un virage serré sans gravité… mais il s’est rattrapé en battant mon meilleur tour de 4 dixièmes :slight_smile:.

Vu l’arrivée tardive de Cyril, j’ai effectué 3 relais en alternance avec Jean-Charles et Hadrien (avec juste un petit tête à queue au virage 1 lors d’un dépassement d’une Porsche Cup, sans gravité, juste perdu 4-5 secondes)… Cyril a donc été bien occupé la nuit mais je suis resté sur le pont jusque vers 4h30, notre position oscillant entre la 2eme et la 4eme place. Je suis allé dormir vers 4h30, j’avais laissé tourner tout et lorsque je me lève vers 9h j’entends parler de towing mais après un coup d’œil rapide, je constate qu’ils sont toujours 3ème avec la voiture intacte. Je vais me faire un café et Hadrien me raconte qu’après un petit tête à queue il s’était retrouvé à cheval sur un vibreur sans pouvoir faire bouger la voiture d’où le towing mais cela ne nous a pas coûté notre position. La fin de course s’est passée sans souci afin d’assurer notre 3ème place.

Enfin une course sans souci majeur, merci à tous et en particulier à Hadrien qui a vraiment assuré et Jean-Charles pour la tranche de rigolade lorsque l’on a entendu qu’il ronflait”.

Quant à l’équipage Orange, il était composé de David Lechatellier, Ronan Boizard, et Thomas Robin. Ceux-ci se sont engagés dans le split 8 et ont terminés la course à une très belle 5ème place pour une première expérience en Endurance !

Ronan Boizard :
Première endurance pour moi et David, et la deuxième pour Thomas. Voilà 15 jours que la décision de faire les 24h du circuit allemand est prise. On part à 4 pour représenter la team Orange LSR mais finalement trois jours avant le départ, nous ne sommes plus que trois.

L’hésitation est là mais est vite contre carré la veille par l’ambition et l’envie. C’est décidé, départ à 14h45 pour 24h. Les relais sont en places et les pilotes motivés plus que jamais. Je commence la course par les qualifications où j’explose littéralement mon record de 9 secondes. Je commence le départ lancé sans les coéquipiers de l’équipe mais les membres de la communauté LSR sont présents.

Premier tour, p8 au départ, je me sens euphorique, je remonte p6 avant la fin du premier tour. Je suis plus rapide que le groupe de tête. Cette euphorie me fait perdre ma concentration dans le dernier virage où j’imprime la glissière gauche avec l’Audi RS3. Je laisse passer les poursuivants et je rentre au stand.

Je repars pour le 1er relai et David me rejoint. Je me sens mieux mais surtout plus concentré. On est dans les p12-13. On sait que le prochain crash c’est la DQ. On remonte de fil en aiguille jusqu’à P6. Je reprends le volant et décidément mon matériel me fait défaut et décide de me déconnecter de la course en début de soirée. Bref P9.

David remonte P8 armé de son courage. On entame la nuit, Thomas part pour un double relais. Concentré à 100% malgré la fatigue qui s’installe, il reprend une place. Nous voilà P7. Il me laisse le volant avant de caler sur la ligne droite in extrémis. C’est tendu mais la nuit est faite pour avancée. Je pars pour un double relais également. Aussi déterminé que lilian thuram pour rattraper les conneries. Je repasse P6 puis me permet de dépasser le P5 en live.

 

Ce dernier fort énervé se réveil et tente de me rattraper mais on garde un écart de 7 secondes constant. Il se fait tard dans la nuit et je suis tout seul. J’attends désespérément David alors qu’il me reste deux tours. Jamais deux sans trois, je décide de regarder mon téléphone en plein dans les chicanes pour essayer d’appeler David. C’est le crash sur le côté gauche. La portière me frotte les oreilles et le volant décide de partir à 90 degrés ouest sans moi.

Je rentre au stand du mieux que je peux et David arrive :”T’inquiètes pas je suis là ça va le faire”. David repart déterminé comme jamais malgré les 8 min de towing. Je vais me coucher et je reviens quelques heures plus tard pour relayer Thomas. Le compteur de X a doublé mes les efforts sont présents puisqu’on est P5. Le matériel me refait défaut mais au stand cette fois. Pas de soucis David prend mon relais et je prends le sien derrière. Thomas finira sans pression la course à la 5ème position. Un énorme merci à mes coéquipiers sur cette endurance ingame mais surtout irl. Chacun à ses points faibles mais surtout ses points forts dont nous étions tous munis. Voilà la 5ème place sur les 15 écuries TCR et surtout une une 15 ou 16eme place sur les 54 écuries du Split, laissant passer le premier en gt4 au dernier tour. Bravo à nous trois, et bravo pour le podium de LSR Black !

Pin It on Pinterest